RSS   Help?
add movie content
Back

Abbaye de San Liberatore a Maiella

  • Contrada S. Liberatore, 65025 Serramonacesca PE, Italia
  •  
  • 0
  • 77 views

Share

icon rules
Distance
0
icon time machine
Duration
Duration
icon place marker
Type
Luoghi religiosi
icon translator
Hosted in
Francese

Description

C'est l'un des plus importants exemples d'architecture romane des Abruzzes. L'édifice présente un plan basilical à trois nefs se terminant par trois absides semi-circulaires. Les nefs sont traversées par sept arcs reposant sur des piliers et terminées par la typique charpente bénédictine. Deux portes s'ouvrent le long de la nef gauche : la première donnait accès au cloître, la seconde au monastère. La nef est recouverte d'un sol en mosaïque datant de 1275. Il y a un ambon datant de 1180. Dans les absides centrale et gauche se trouvent deux importants cycles de fresques, dont les plus anciennes remontent au XIIIe siècle. La façade extérieure, en pierre tannée de la Maiella, est flanquée d'un clocher carré et était autrefois précédée d'un portique. La surface murale de la façade est divisée en deux ordres : supérieur, avec des corniches soutenues par des arcs aveugles et des pilastres, et inférieur, avec les trois portails. Les portails central et droit sont datés d'environ 1100, le portail gauche est plus tardif. Cassinese Prepositura. Selon le Memoratorium de l'abbé Bertario de Montecassino, au IXe siècle, les territoires de San Liberatore s'étendaient de Pescara à Trigno. Après le tremblement de terre de 990, le prieur Théobald (1007-1022) entreprend la reconstruction du monastère et de son domaine foncier, qui était en partie occupé par les comtes de Chieti. Au 11e siècle, les Normands ont placé le monastère sous leur influence. Sous les Angevins, les biens de St Libérateur ont été confisqués à plusieurs reprises et restitués par Charles et Robert d'Anjou. En 1465, le cardinal Ludovico Trevisan devient abbé commendataire du monastère de Montecassino et de toutes ses dépendances. Dès lors, les prieurs sont nommés par l'abbé commendataire et ne s'occupent que de l'administration ordinaire jusqu'à la suppression napoléonienne en 1808.

image map
footer bg