RSS   Help?
add movie content
Back

Abbaye de San Bartolomeo a Cantignano

  • Via di Cantignano, 55012 Capannori LU, Italia
  •  
  • 0
  • 48 views

Share

icon rules
Distance
0
icon time machine
Duration
Duration
icon place marker
Type
Luoghi religiosi
icon translator
Hosted in
Francese

Description

L'abbaye de Saint-Barthélemy, mentionnée pour la première fois dans un document de 914 avec la dédicace au Sauveur, présente trois phases de construction distinctes et importantes, auxquelles il faut ajouter une phase qui n'est apparue que lors des fouilles archéologiques et qui peut être référée à un édifice de culte datant d'entre le Ve et le VIe siècle, situé dans la zone de l'actuelle abside.\La première est particulièrement importante pour son ancienneté : en effet, les parties du soubassement des murs de la zone de l'abside et du transept gauche - avec de grandes parties en opus spicatum - remontent au début du Moyen Âge, entre les VIIe et VIIIe siècles. De cette importante phase, qui fait de l'édifice un témoignage très important dans le panorama de l'architecture du haut Moyen-Âge à Lucques, il reste aussi quelques fragments sculpturaux conservés à l'intérieur de l'église : les plus importants sont trois petits piliers qui, jusqu'à récemment, étaient murés ensemble pour former la base d'un tabernacle moderne et qui ont été récemment démontés pour être restaurés et exposés dans l'exposition Lucques et l'Europe. Une idée du Moyen Âge. V-XIème siècle qui s'est tenu à Lucca en 2010. D'autres fragments de moindre valeur, mais qui nécessiteraient une étude spécifique, sont conservés dans une pièce située sous la zone du presbytère, ainsi que des fragments de plâtre avec des traces de peinture. La deuxième phase de l'édifice est celle où il a pris, pour l'essentiel, son aspect actuel et remonte à la fin du XIe siècle : les structures de cette période se trouvent également dans la partie supérieure de la zone de l'abside et du transept gauche, ainsi que dans les murs périphériques de l'édifice, à l'exception de la façade. Dans l'abside, cette intervention est mieux conservée et montre une maçonnerie faite de rangées régulières de pierres de taille équarries avec un décor d'arcs doubles sur des pilastres suspendus. La datation au XIe siècle est motivée non seulement par les solutions constructives et décoratives décrites ci-dessus, mais aussi par la présence de plusieurs bassins en céramique intégrés à la structure, dont un spécimen égyptien du milieu du XIe siècle ; un fragment réutilisé d'une mosaïque romaine est utilisé dans l'arc du portail du transept. La décoration à fresque à la base du bassin presbytéral, représentant des motifs géométriques, des vignes végétales et un homme barbu et proche des miniatures contemporaines de la région de Lucques, appartient également à cette phase. À cette époque, au début du XIIe siècle, l'abbaye passe sous la domination des Camaldules, sur ordre de l'évêque de Lucques, Rangerio. Les derniers grands travaux effectués sur l'église, au XVIIIe siècle, ont consisté à la raccourcir d'environ sept mètres et à reconstruire ensuite la façade, à laquelle on a ajouté un portique. L'intérieur a également été reconstruit à cette occasion, mais le style baroque a été complètement supprimé lors des travaux de restauration dans les années 1560. À l'intérieur de l'église se trouve un panneau peint par Agostino Marti représentant la Madone intronisée entre les saints Barthélemy et Martin, commandé par la famille Gigli en 1516 ; la prédelle représente le Martyre de saint Barthélemy, la Lamentation sur le Christ mort et l'Aumône de saint Martin. \(www.luccaterre.it)

image map
footer bg